Centre d'Art La Panera

Le Centre d’art La Panera est un équipement culturel qui nous offre la possibilité de découvrir les manifestations artistiques actuelles à travers une pro­gra­mmation d’expositions et d’activités diverses.

Fidèle à sa mission de diffusion et de di­vul­gation de l’art con­tem­po­ra­in, le Centre organise des vi­si­tes com­men­tées adressées à tous les pu­blics et permet un accès li­bre au Centre de do­cu­men­tation et au fonds bi­blio­gra­phi­que spé­cialisé qu’il ren­ferme.

Cette démarche répond à la pro­fonde conviction que l’art actuel re­pré­sente un ins­tru­ment in­dis­pen­sable pour com­prendre le monde qui nous en­toure et pour prendre cons­cience des ques­tio­ns con­cer­nant la créa­tion ar­tistique et, au-delà, la société dans son ensemble.

Le Centre veut éga­lement remplir le rôle de pla­te­forme de pro­duc­tion et de di­ffu­sion des arts visuels en Espagne, dans le but de jeter des ponts entre la créa­tion vi­sue­lle et les créa­tio­ns émanant d’autres sphères de la culture.

Le bâtiment

La Panera fut construite entre le XIIe et le XIIIe siècles, sous le Con­sulat, une époque par­ti­cu­lière­ment prospère pour l’économie mé­dié­va­le de Lleida. Le bâtiment, qu’on appelait alors “l’Almodí” (la loge), abri­tait la bourse du com­mer­ce où se nouaient des tran­sac­tions de toutes sortes : céréales, huile, raisin… Avec ses 21 co­lo­n­nes de pierre de 5,70 m de haut, seule la colonnade sub­sis­te de la bâtisse médiévale.

En 1606, après que le bâtiment soit passé aux mains des chanoines de la Ca­thé­drale, un nouvel étage fut élevé sur la co­lo­n­nade de l’ancien Al­mo­dí, qui reçut éga­le­ment une enceinte fermée, adop­tant ain­si l’aspect qu’on lui connaît aujourd’hui. Le bâtiment servait alors d’entrepôt et de lieu de vente pour les produits récoltés par les chanoines, d’où son nom de «Pa­nera dels Ca­non­ges» (gre­nier des cha­no­i­nes).

De­venue pro­prié­taire des lieux, suite à la Dé­samor­tis­se­ment (ou con­fis­ca­tion des biens de l’Église par l’État) de 1835, la mairie cédera le bâti­ment à l’armée, qui le re­con­ver­tira en ca­ser­ne de la cavalerie en 1860. Il servira ensuite de ca­ser­ne à la police nationale avant de re­gag­ner le giron de la mairie à la fin des années 80, qui décidera alors de le reconvertir en centre d’art.

L’aménagement actuel des lieux a permis de récupérer la co­lonnade médiévale dans toute sa splendeur.

Contact

Place Panera, 2
Téléphone: 973 262 185
www.lapanera.cat 

Horaires

Tarifs d'entrée

Entrée libre

Partners

Ciutats amb caràcter Moturisme Interreg Poctefa Inno4agro